PiHomeDashscreen et domotique : températures et humidité

PiHomeDashScreen_domotique_meteo

Quand j’ai débuté le projet PiHomeDashscreen il y a un peu plus de deux ans (déjà ?!?), j’avais déjà en tête de le relier, un jour, à un système domotique. En effet, ce type d’écran d’information domestique ne présente de réel intérêt que si les données affichées sont utiles au quotidien. Quoi de plus pertinent que des informations concernant la maison, les températures intérieures et extérieures, la consommation électrique, l’état de l’alarme anti intrusion, la vidéo-surveillance etc… ?

Aujourd’hui, nous allons voir comment exploiter les données de température et d’humidité d’une installation domotique à base de Raspberry Pi et Domoticz et les afficher sur notre PiHomeDashScreen. Cette méthode, qui se base sur l’API de Domoticz, est générique et peut s’appliquer à n’importe quel type de données ou module domotique (interrupteurs, sondes météo, capteur de luminosité, chauffage…).

Lire la suite

PiDashCam

Un projet de dashcam avec deux caméras et un trackeur GPS :)

http://pidashcam.blogspot.nl/

RaspiCamAero : Aéronautique de loisir, caméra sur piste et informations METAR

materiel2

Il fait beau et chaud, les vacances d’été ne sont plus très loin. Le temps parfait pour les activités de plein air. Ca tombe bien, aujourd’hui je vais vous présenter un projet réalisé pour le site www.cam-aero.net, en partenariat avec MagdiBlog.fr, qui ravira les amateurs d’aéronautique de loisir :)

L’objectif de ce projet est de doter tous les aérodromes d’un module caméra qui prend des photos de la piste et de la météo ambiante à intervalles réguliers tout en incrustant la date, l’heure et les informations météorologiques locales (telles que METAR, TAF, SIGMET) dans l’image.

Voici un aperçu d’une image d’un aérodrome dans la région de Brest :

IroiseAF-1024x768

L’ensemble des images de tous les aérodromes équipés sont collectées et stockées sur un serveur central. Toutes les images et informations météorologiques locales sont ensuite consultables par tous les membres ; ce qui leur permet de mieux préparer leurs vols, par exemple, en connaissant l’état de l’aérodrome de destination.

Un système collaboratif simple, économique, à la porté de tous (Le module s’installe sur une fenêtre avec une ventouse et nécessite une simple connexion Internet. L’installation du logiciel et sa configuration se font en une seule ligne de commande), qui permettra à tous les aérodromes de partager une vue de leur piste et leurs informations METAR facilement :)

Le système complet est réalisé avec des Raspberry Pi, sans composants particuliers :

N’hésitez pas à partager l’info et à promouvoir ce projet autour de vous :)

Je vous laisse découvrir le projet sur le site officiel : www.cam-aero.net

Supprimer les paquets inutiles pour alléger Raspbian

balance_raspbianDepuis la naissance de Raspbian, la distribution basée sur Debian et dédiée au Raspberry Pi, son contenu de base n’a cessé d’augmenter. Du coup, après une installation fraîche de Raspbian on se retrouve avec près de 4Go de données, et des kilo tonnes de logiciels et programmes dont on ne se sert pas forcément. Si bien qu’aujourd’hui, il vous faudra utiliser une carte SD de 8Go minimum si vous voulez faire quoi que soit avec une Raspbian… C’est scandaleux 😉 Je plaisante bien sûr, je comprends l’intérêt de mettre à disposition un maximum de composants afin de rendre Raspbian la plus complète possible. Cependant, je me suis surpris à faire le ménage en désinstallant un certain nombre de choses après chaque installation de Raspbian

En effet, dans un certain nombre de cas, et notamment pour monter un serveur ou un système embarqué, nous pouvons supprimer énormément de ces paquets fournis de base avec Raspbian.

Le gros des données et programmes à supprimer gravitent autour de l’interface graphique. En effet, si vous n’avez pas besoin d’un bureau ni d’un gestionnaire de fenêtre, vous pouvez dégager tout ce qui concerne X et KDE, ainsi que les programmes tels que Wolfram et Scratch (qui sont une sorte d’atelier de programmation).

Voici donc en quatre étapes les commandes à exécuter pour soulager vos Raspberry Pi qui tournent sous Raspbian :

1 – Désinstallation des paquets superflus

apt-get remove -y --purge desktop-base x11-common midori omxplayer scratch dillo xpdf galculator netsurf-common netsurf-gtk lxde-common lxde-icon-theme hicolor-icon-theme libpoppler19 ed lxsession lxappearance lxpolkit lxrandr lxsession-edit lxshortcut lxtask lxterminal xauth debian-reference-common fontconfig fontconfig-config fonts-freefont-ttf wolfram-engine dbus-x11 desktop-file-utils libxmuu1 libraspberrypi-doc

2 – Désinstallation des paquets et dépendances qui ne sont plus utilisées

apt-get autoremove -y

3 – Suppression du cache des paquets de apt

apt-get clean

4 – Suppression des fichiers inutiles

ATTENTION : Si vous souhaitez utiliser les composants vidéo du Pi et notamment les outils raspivid ou raspistill, vous ne devez pas supprimer le répertoire /opt/vc. De manière générale, ne supprimer ce répertoire que si vous n’utilisez votre Pi en tant que serveur  (LAMP, NAS, FTP,…) sans utiliser de composants propres au Pi. Dans le doute, ne supprimez pas ce répertoire. Si vous l’avez supprimé par erreur, vous pouvez réinstaller son contenu en lançant la commande rpi-update.

rm -rf /opt/* /usr/share/icons/* /usr/games /usr/share/squeak /usr/share/sounds /usr/share/wallpapers /usr/share/themes /usr/share/kde4 /usr/share/images/* /home/pi/python_games

Voilà :) Avec ça, vous repassez sous la barre des 2Go et vous gardez une Raspbian parfaitement fonctionnelle :)

Bonne continuation à tous :)

P.S. Si vous avez l’habitude de supprimer d’autre paquets, merci de partager l’info 😉

Raspberry_Pi_France_500x640

Raspberry Pi : Portrait du paysage français (màj 20.05.2015)

Quand j’ai débuté sur le Pi il y a quelques années, la quasi totalité du contenu que je trouvais sur le net était rédigé en anglais. Mais depuis, grâce au travail de quelques français acharnés, vous trouverez énormément d’informations accessibles aux francophones :)

Après l’interview donnée à culturemaker.fr sur la culture Maker et le DIY en France j’ai eu envie de promouvoir les blogueurs et makers français qui fournissent du contenu de qualité sur le Raspberry Pi.

J’ai donc pris contact avec ces amoureux de la framboise et la plupart d’entre eux ont accepté avec enthousiasme de répondre à quelques questions sur leur travaux, nous permettant de dresser ce portrait du paysage français autour du Raspberry Pi :)

(L’intégralité des interviews est disponible en fin d’article)

màj 20.05.2015 avec la participation de Benoit, Emmanuel et Vincent de code4pi.fr

Lire la suite