Supprimer les paquets inutiles pour alléger Raspbian

balance_raspbianDepuis la naissance de Raspbian, la distribution basée sur Debian et dédiée au Raspberry Pi, son contenu de base n’a cessé d’augmenter. Du coup, après une installation fraîche de Raspbian on se retrouve avec près de 4Go de données, et des kilo tonnes de logiciels et programmes dont on ne se sert pas forcément. Si bien qu’aujourd’hui, il vous faudra utiliser une carte SD de 8Go minimum si vous voulez faire quoi que soit avec une Raspbian… C’est scandaleux 😉 Je plaisante bien sûr, je comprends l’intérêt de mettre à disposition un maximum de composants afin de rendre Raspbian la plus complète possible. Cependant, je me suis surpris à faire le ménage en désinstallant un certain nombre de choses après chaque installation de Raspbian

En effet, dans un certain nombre de cas, et notamment pour monter un serveur ou un système embarqué, nous pouvons supprimer énormément de ces paquets fournis de base avec Raspbian.

Le gros des données et programmes à supprimer gravitent autour de l’interface graphique. En effet, si vous n’avez pas besoin d’un bureau ni d’un gestionnaire de fenêtre, vous pouvez dégager tout ce qui concerne X et KDE, ainsi que les programmes tels que Wolfram et Scratch (qui sont une sorte d’atelier de programmation).

Voici donc en quatre étapes les commandes à exécuter pour soulager vos Raspberry Pi qui tournent sous Raspbian :

1 – Désinstallation des paquets superflus

apt-get remove -y --purge desktop-base x11-common midori omxplayer scratch dillo xpdf galculator netsurf-common netsurf-gtk lxde-common lxde-icon-theme hicolor-icon-theme libpoppler19 ed lxsession lxappearance lxpolkit lxrandr lxsession-edit lxshortcut lxtask lxterminal xauth debian-reference-common fontconfig fontconfig-config fonts-freefont-ttf wolfram-engine dbus-x11 desktop-file-utils libxmuu1 libraspberrypi-doc

2 – Désinstallation des paquets et dépendances qui ne sont plus utilisées

apt-get autoremove -y

3 – Suppression du cache des paquets de apt

apt-get clean

4 – Suppression des fichiers inutiles

ATTENTION : Si vous souhaitez utiliser les composants vidéo du Pi et notamment les outils raspivid ou raspistill, vous ne devez pas supprimer le répertoire /opt/vc. De manière générale, ne supprimer ce répertoire que si vous n’utilisez votre Pi en tant que serveur  (LAMP, NAS, FTP,…) sans utiliser de composants propres au Pi. Dans le doute, ne supprimez pas ce répertoire. Si vous l’avez supprimé par erreur, vous pouvez réinstaller son contenu en lançant la commande rpi-update.

rm -rf /opt/* /usr/share/icons/* /usr/games /usr/share/squeak /usr/share/sounds /usr/share/wallpapers /usr/share/themes /usr/share/kde4 /usr/share/images/* /home/pi/python_games

Voilà 🙂 Avec ça, vous repassez sous la barre des 2Go et vous gardez une Raspbian parfaitement fonctionnelle 🙂

Bonne continuation à tous 🙂

P.S. Si vous avez l’habitude de supprimer d’autre paquets, merci de partager l’info 😉

38 réflexions au sujet de « Supprimer les paquets inutiles pour alléger Raspbian »

  1. Thomas

    Merci !

    Si l’on n’a pas absolument besoin de raspbian et plutôt que d’élaguer ce qui est superflu, le mieux n’est-il pas de se tourner vers une distribution pour laquelle on raisonnerait à l’inverse, à savoir installer le coeur, et rajouter les organes, s’ils sont utiles et seulement s’ils sont utiles.

    C’est un peu le principe d’Arch Linux, non ?

    Répondre
    1. Olivier Auteur de l’article

      Oui en principe c’est ce qu’il faudrait faire.
      Cependant, et surtout dans le cas du Pi, la Raspbian est pour le moment la distrib la plus polyvalante ; Pas de problème de drivers pour un dongle WiFi, tout fonctionne immédiatement, les dépôts de paquets sont très fournis etc…
      Une version « Raspbian Lite » serait bienvenue 🙂

      Répondre
  2. Ibrahim54

    génial, merci pour le guide 🙂 je vais pouvoir alléger ma distrib raspbian. Par contre j’ai un problème pour supprimer des fichiers/dossiers, il me dit que je n’ai pas les droits :'(

    Je sais que ce n’est pas l’endroit pur faire mais aurai tu un élément de réponse ?

    A savoir que j’ai installé ma raspbian comme un gros crasseux et y’a surement plein de chose qui ne servent a rien dessus 😉

    Répondre
    1. Olivier Auteur de l’article

      Ah vi, faut faire ca en root, ou en ajoutant « sudo » devant chaque commande 🙂

      Répondre
          1. Ibrahim54

            genial

            (sudo rm -rf « chemin_du_dossier ») ca fait pas mal de place de gagnée ^^
            Merci pour ton aide et a tres vite

  3. Daft

    Bonsoir,
    Je constate un effet indésirable en passant la commande du point 1.

    Le raspberry ne se synchronise plus avec les serveurs de temps :
    la commande ntpq -p répond qu’il y a un timeout.

    Si vous avez une idée du paquet qu’il ne faut pas flinguer.

    Bonne soirée

    Répondre
    1. Olivier Auteur de l’article

      Bonjour,
      Sauf erreur de ma part, le paquet ntp est toujours présent. Au pire faites un apt-get install ntp pour voir si cela résout le problème :/

      Répondre
      1. Daft

        Bonsoir,

        Oui le package NTP est toujours présent je suis d’accord.
        J’ai essayé de le désinstaller, le réinstaller, mais dès que après la commande 1 tu fais un reboot, plus de synchro.
        Le Pi garde en mémoire la dernière heure où il s’est arrêté et repart avec cette heure là.

        Faîtes un essai en éteignant votre pi un quart d’heure et vous verrez qu’il a pris 15 min de retard au redémarrage.
        C’est étrange car j’ai beau avoir relu les packages mentionnés en 1, je n’ai pas trouvé lequel pouvait provoquer ce phénomène.

        Répondre
        1. Olivier Auteur de l’article

          Hum… C’est tout à fait normal que le Pi ne garde pas l’heure car il n’y a pas d’horloge interne. NTP n’est là que pour resynchroniser l’heure de temps en temps. Donc au démarrage du Pi c’est tout à fait normal d’avoir un décalage.
          Ce que vous pouvez faire éventuellement c’est de forcer la synchro NTP au démarrage du Pi.

          Répondre
  4. Charly86

    Cool, c’est vrai que c’est la plaie, tous mes Pi n’ont pas besoin de l’interface graphique, ils pourraient vraiment faire une version SD avec juste le setup qui démarre, comme la vrai debian Net Install, mais avec une image SD, genre on mets la SD, çà boote, on se connecte en SSH et çà fini l’install 😉
    Parce que pour faire une net install faut avoir la main sur la becane, j’ai jamais essayé d’ailleurs sur un Pi, çà doit être assez tordu à faire…

    Répondre
    1. Olivier Auteur de l’article

      C’est clair qu’une version Raspbian officielle avec tous les drivers et outils CLI et sans tout le reste, ce serait parfait 🙂

      Répondre
  5. Ping : 2 – Installation et configuration (màj le 07.07.2015) | MagdiBlog

  6. Ping : Supprimer les paquets inutiles pour alléger Raspbian | blogrec

  7. Basile

    Bonjour,

    Depuis cette manipulation, la commande « raspistill » est introuvable. Pense tu que ça peut-être lié à la suppression de certain paquets ?

    Merci encore pour ton travail que je’ai découvert aujourd’hui,

    A bientôt

    Basile

    Répondre
    1. Olivier Auteur de l’article

      Bonjour,
      En principe cela ne devrait pas supprimer la commande raspistill :/

      Répondre
    2. Basile

      Voici le message qu’il me renvoie :

      /bin/sh: 1: raspistill: not found
      sh: 1: /opt/vc/bin/vcgencmd: not found
      Traceback (most recent call last):
      File « twittphoto.py », line 25, in
      temp = line.split(‘=’)[1].split(« ‘ »)[0]
      IndexError: list index out of range

      Répondre
        1. Basile

          mmmmh ça ne m’annonce rien de bon ça 🙂

          Bon, au pire je réinstalle, ‘est comme ça qu’on apprend, ce ne sera pas la première fois. Mais avant j’aimerais bien comprendre ce qui est arrivé.

          Je vais fouiller un peu de mon côté.

          Répondre
          1. Olivier Auteur de l’article

            Tiens nous au courant si tu trouves une explication 🙂

  8. Basile

    Bon, après quelques petites fouilles et avec de l’aide, la réinstallation de rpi-update a réglé le problème (pour le moment)

    La commande rm -rf /opt/* a donc fait ce qu’elle devait faire mais a du coup effacé beaucoup de choses qui m’étaient utiles. Pour l’instant je ne réinstalle pas tout.

    Pourquoi préconise tu d’effacer ce répertoire pour gagner de la place ?

    Répondre
    1. Olivier Auteur de l’article

      Hello,
      Effectivement, le repertoire /opt/vc (videocore) contient tout un ensemble de chose relatives aux composants vidéos du Pi et notamment raspivid/raspistill.
      Je vais ajouter une note dans l’article pour préciser de ne pas supprimer ce répertoire si on souhaite utiliser le module caméra du Pi 🙂

      Répondre
  9. Ping : Alléger Raspbian en supprimant les paquets inutiles | Samuel Le Tonqueze

  10. sliver63

    Bonjour depuis que j’ai supprimer les paquets du petit 1. Je n’arrive plus à me connecter en FTP j’ai ce message d’erreur:

    Received unexpected end-of-file from SFTP server
    Erreur : Impossible d’établir une connexion au serveur

    Merci d’avance

    Répondre

Laisser un commentaire